Déchèterie de Cénac fermée jusqu’à la fin juin 2014

vendredi 24 janvier 2014

PNG - 30.7 ko


La Déchèterie de Cénac sera fermée pour travaux du 20 janvier à la fin juin 2014




En attendant, vous pouvez déposer vos déchets à :

- DECHETERIE DE SARLAT :

JPEG - 7.2 ko

05 53 29 86 47
"Rivaux", D6 Nord de Sarlat, Direction Les Eyzies par D46
Du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h

- MINI DECHETERIE DE CENAC
"Pech de Caumont" D46, Parking de l’ancienne discothèque "Le New’s"
De 9 à 17h
Jeudi 6 et 20 février
Jeudi 6 et 20 mars
Jeudi 3 et 17 avril
Jeudi 15 et 29 mai
Jeudi 12 et 26 juin

Les déchets acceptés seront : ferraille, végétaux, divers, bois traités.
Une benne contiendra les petits contenants pour les appareils électriques, les produits dangereux, piles, polystyrène, cartouches et cartons.

JPEG - 16.2 ko


A propos...doit-on écrire "déchèterie" ou "déchetterie" ?
Selon l’Académie française, il faut écrire "déchèterie".
Voici l’explication donnée sur son site :

En choisissant la forme déchèterie, l’Académie française a marqué sa préférence pour la forme la plus simple et la plus conforme à l’esprit de la langue. Force est de constater en effet que les termes féminins comportant le suffixe -erie et directement dérivés de substantifs en -et ne comptent qu’un seul t : c’est le cas de termes entrés dans l’usage depuis fort longtemps, comme bonneterie (XVe siècle), gobeleterie (XVIIIe siècle), mousqueterie (XVIIe siècle) ou parqueterie (XIXe siècle). Le mot billetterie, créé très récemment (1873), pour remplacer l’anglais ticketting, fait figure d’exception (la graphie billeterie, bien qu’elle ne soit enregistrée par aucun dictionnaire, est d’ailleurs assez largement usitée).

D’autre part, l’Académie a tenu à ce que déchèterie comporte un accent grave afin d’en indiquer clairement la prononciation, conformément à l’esprit des Rectifications de l’orthographe de 1990 car, à la différence de la plupart des termes cités ci-dessus où deux prononciations du e sont possibles (è ou eu), le terme déchèterie ne connaît que la prononciation è. Précisons également que le terme déchetterie était à l’origine un nom déposé et que le choix de la forme déchèterie permettait, au moment où elle est entrée dans le Dictionnaire, d’éviter que l’usage de ce terme puisse être limité.

Il faut néanmoins reconnaître que la forme déchetterie s’est très largement répandue dans l’usage : il est probable que l’Académie étudiera de nouveau le terme lors de la prochaine édition de son Dictionnaire et réfléchira à la possibilité de signaler les deux graphies.



Toutes les brèves du site