Appel à la mobilisation !

mardi 24 avril 2018
par  La Mairie
popularité : 6%

PNG - 32.3 ko

APPEL A LA MOBILISATION !

JPEG - 314 octets


JPEG - 22.2 ko

Parce que l’information n’est jamais suffisamment partagée, il ne faut pas hésiter à insister.

Les Grenelles de l’environnement et la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte comprennent des dispositions contraignantes et nous obligent, sans délai, à faire évoluer nos comportements de producteurs de déchets. Réduire, mieux valoriser, mieux traiter nos déchets ménagers : tels sont les défis à relever.

Quatre conséquences concrètes pour chacun d’entre nous en découlent :

  • réduire de moitié la quantité de nos déchets éliminés en enfouissement ;
  • augmenter de 30 % le recyclage ;
  • réduire de 10 % l’ensemble de nos déchets ;
  • poursuivre la valorisation des bio-déchets et lutter contre le gaspillage alimentaire.
    A l’horizon 2025.

    Tout cela peut paraître à certains abstrait et à d’autres inatteignable ! Pas tant que cela, pour peu que chacun y mette du sien, adopte un comportement vigilant, accomplisse les bons gestes.
    JPEG - 314 octets
JPEG - 6.9 ko

Pour preuve, il suffit de « décortiquer » l’état actuel de notre poubelle noire, c’est-à-dire de nos déchets ménagers partant à l’enfouissement. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.
Sur 100 kilos voilà ce qu’on y trouve :

  • 34,3 kilos de déchets compostables,
  • 22,6 kilos de déchets recyclables,
  • 12,9 kilos de déchets évitables (gaspillage alimentaire, imprimés publicitaires, couches….),
  • 5,2 kilos de déchets destinés à être portés en déchèterie…. et
  • uniquement 25,1 kilos de déchets résiduels.
    JPEG - 314 octets


Sur 100 kilos, seulement 25,1 kilos de déchets placés dans la bonne poubelle, celle allant à l’enfouissement ? CQFD !!
En accomplissant les bons gestes nos problèmes trouveraient rapidement une solution. Le premier d’entre eux serait simplement de retirer les 34,3 kilos de déchets compostables et de les mettre au composteur.

Café, thé, coquilles d’œufs, mouchoirs, essuie-tout, restes de pain, épluchures, feuilles mortes, féculents, herbe de tonte…. Autant de matières qui participeront à la fabrication d’un bon compost et qui ne partiront pas à tort et pour un coût très élevé à l’enfouissement (pour plus de renseignements rendez-vous sur sictom-perigord-noir.fr).



PNG - 149.9 ko

C’est la raison pour laquelle le Sictom a distribué gratuitement en Périgord Noir ces derniers mois 8 000 composteurs individuels.
C’est animé par cette même logique que le Sictom et la ville de Sarlat, avec la participation active des agents municipaux concernés, ont mis en place, à la cuisine centrale municipale, un composteur collectif. Le résultat est éloquent : en quatre mois plus d’une tonne de déchets fermentescibles détournés des ordures ménagères (- 23,5 %) pour finir en compost.

C’est bien la preuve qu’il nous est facilement possible de faire fondre de manière significative le poids de nos poubelles. Une part importante du chemin serait accomplie.

Merci d’avance à vous, pour votre participation citoyenne !

JPEG - 314 octets




JPEG - 9.5 ko


Un petit mémo sur le compostage de nos amis vendéens :

JPEG - 600.9 ko

Commentaires

Logo de Marc Deglaire, Lierneux, Belgique
samedi 28 avril 2018 à 16h50 - par  Marc Deglaire, Lierneux, Belgique

Bravo ! Belle initiative !
Il faut apprendre à gérer nos déchets.
Je vais vous raconter une petite histoire.
Dans mon village de l’Ardenne belge, existe un Institut Psychiatrique, Jean-Paul, mon cousin le confirmera. J’y ai fait toute ma carrière. Et comme partout, dans ma région, bien des déchets sont abandonnés le long de nos routes.
Un patient de cet Institut a décidé d’agir.
Seul, absolument tous les jours et depuis plusieurs années,... il ramasse.
Il a ramassé des tonnes détritus ! Je n’exagère en aucune manière. Les ouvriers de l’Administration communale passe avec leur véhicule et emportent tous ses sacs qu’il laisse sur les bords des routes.
Je l’entends encore : "Marc, je ne comprends pas ! Cette route est sale, pourtant j’avais tout ramassé début de semaine !"
Grace à son acharnement inlassable, aujourd’hui, nous sommes une des communes les plus propres.
Le Bourgmestre a pour projet d’en faire "citoyen d’honneur".
La leçon nous est donnée ! Et quelle leçon !...
Moi aussi je ramasse maintenant, mais je n’ai pas générosité et surtout sa ... clairvoyance.

Amicalement.
Marc.

Logo de Jean-Paul Liégeois
jeudi 26 avril 2018 à 22h25 - par  Jean-Paul Liégeois

Merci Guillaume pour ces informations utiles et bien conçues. Un petit mémo bien utile sur le compostage réalisé en Vendée a d’ailleurs été ajouté à la fin de l’article.
A Bouzic, le compostage est en effet une activité réalisable et à considérer pour ceux qui ne le font pas encore.

Logo de Guillaume FABVRE
mercredi 25 avril 2018 à 19h24 - par  Guillaume FABVRE

Bravo pour cet article très bien documenté !
C’est vrai qu’il est difficile de changer des habitudes prises...
Pourtant, en terme de gestion de nos déchets, chaque petit effort engagé peut aboutir rapidement à des résultats visibles, dans le respect de l’environnement (si beau à Bouzic !).
Chaque geste éco-citoyen permet de faire des économies à tous les niveaux : financier bien sûr (à titre d’exemple, en Vendée où nous habitons la majeure partie de l’année, l’extraction et la valorisation des biodéchets mis à tort dans la poubelle noire a coûté, en 2016, 3,8 millions d’€ au département... donc à l’ensemble des Vendéens !), mais aussi de transport, de temps passé en déchèterie...

Pour les personnes intéressées par la lutte contre le gaspillage alimentaire et la valorisation de leurs déchets végétaux, voici 3 sites :
- www.cc-talmondais.fr :
Dans la rubrique "Environnement et déchets", puis dans la sous-rubrique "Gestion des déchets".
Cliquer sur le "Guide anti-gaspillage alimentaire" pour le télécharger. C’est la version de 2017.
La version 2018 va être bientôt disponible : elle présentera en plus les pleines saisons des fruits et
des légumes, pour profiter de leurs meilleurs goûts... et moins cher !
Cliquer aussi sur le petit guide "Un jardin plein de vie" ("lire le guide").

- www.gironde.fr :
Dans la fenêtre de recherche (en haut à droite), taper : cuisine des restes.
Puis sur la page qui s’affiche, cliquer sur "Guide la cuisine avec les restes" pour télécharger 40 recettes simples à partir de restes alimentaires courants. J’ai pu en tester quelques-unes avec succès auprès de nos enfants !!!

- www.bretagne.ademe.fr :
Dans la fenêtre de recherche, taper : guide jardin malin.
Puis, sur la page qui s’affiche, cliquer sur "Brochures d’information" et télécharger "Mon jardin zéro déchet".
Ensuite, à partir de la même page d’affiche des résultats de la recherche, cliquer sur "Guide mon jardin malin" et télécharger le guide pratique du même nom.

Je serai ravi d’échanger avec ceux et celles qui mettront en place les conseils préconisés par ces documents, de recueillir leurs remarques et leurs résultats. Ces sujets peuvent vite devenir passionnants...
Bonne journée.

mercredi 25 avril 2018 à 19h21

Bien noté chez les Félix.
On agit.

Brèves

14 mai - Offre d’emploi à la Comcom DVdP

Pour imprimer ou archiver, document en PDF :

21 avril - 8 mai : commémoration et omelette traditionnelle

COMMEMORATION DU 8 MAI Vous êtes invité (e) à bien vouloir assister à la cérémonie de commémoration (...)

20 février - Chien Lautrec perdu à Bouzic/Daglan

Le chien Lautrec a été retrouvé ! Merci à tous ceux qui s’en sont préoccupés.

25 janvier - Distribution sacs SICTOM le 19 avril 2018

Prenez votre agenda, qu’il soit électronique ou papier, et notez le 19 avril prochain pour (...)

19 décembre 2017 - Information de la Mairie

INFORMATION---------------- La Mairie sera exceptionnellement ouverte Le samedi 30 décembre (...)