Bouzic se mouille !

lundi 29 janvier 2018
par  Gilles Turban, Jean-Paul Liégeois
popularité : 2%

Autour du 23 janvier 2018, comme pas mal de rivières de France, le Céou est sorti de son lit pour prendre ses aises en s’étalant dans sa vallée à fond plat.

PNG - 8 ko

Pas de problème cependant avec les habitations car, hormis les anciens moulins, les habitations, même celles de la vallée, sont construites hors zones inondables. La vallée bouzicoise, à l’exception notable du bourg, est peu construite. Même la Derse est établie sur une ancienne terrasse et à à l’abri de cette rivière aux sautes d’humeur bien connues.

C’est l’avantage de ces rivières karstiques, sèches plusieurs mois sur l’année et débordant une ou deux fois l’an. On n’oublie pas ce que veut dire zone inondable.
Le bourg de Bouzic rive droite est bien plus haut que la rivière et même la rive gauche est nettement au-dessus même si certains envahissements, y compris de la Fontaine, sont possibles mais toujours limités.

En tout cas, en cette fin juin 2018, le Céou s’est rappelé à notre bon souvenir, a envahi sa vallée (c’est la sienne après tout, il a le droit) et nous a offert de bien belles vues dont vous trouverez certaines ci-dessous, sous la forme de photos et de deux petits films.

JPEG - 140.8 ko
La vallée du Céou est assez large et plate, ce qui permet à la rivière de s’étaler mais également avec des pentes légères protégeant les bâtiments comme celui que l’on peut distinguer rive gauche.


JPEG - 190.1 ko
Ce qui fait des surfaces d’eau où se miroitent de belle manière les arbres.


JPEG - 45.9 ko
Un petit aspect de Loire avec ses îlots..


JPEG - 82.1 ko
Les arbres pieds dans l’eau


JPEG - 101.7 ko
Plaine alluviale arborée inondée


JPEG - 156.7 ko
Un fin mais large filet d’eau


JPEG - 212.8 ko
Un étang temporaire


JPEG - 166.4 ko
Léger clapotis et fins mouvements de branches


JPEG - 195.4 ko
Mais là où le cours devient plus étroit, le Céou se déchaîne !


JPEG - 166.2 ko
Et n’hésite pas à envahir les aires de picnic


Petit film (cliquez sur la flèche)

JPEG - 56.5 ko
Le Céou devient torrentueux
JPEG - 124.5 ko
Mais rapidement il reprend ses esprits et se calme
JPEG - 314 octets


JPEG - 99.7 ko
Vue d’un point haut, la vallée du Céou inondée avec cette impression d’étangs


JPEG - 211.5 ko
Un étang de pêche ? Non, c’est le Céou


JPEG - 239.4 ko
Quand on sait qu’il n’y a pas de dégât, c’est relaxant


Petit film (cliquez sur la flèche)

JPEG - 240.5 ko
La route, sur la gauche, a été construite hors de portée de la rivière


JPEG - 143.6 ko
Ces géants les pieds dans l’eau...


JPEG - 124.2 ko
Le soleil est maintenant de la partie.


JPEG - 44.7 ko
Mais il va bientôt nous quitter.
JPEG - 58.7 ko
Chut !
JPEG - 314 octets


JPEG - 79.2 ko
Tout le monde se mouille.

Photos et films de Gilles Turban, texte et mise en page de Jean-Paul Liégeois


Commentaires

Logo de Danielle
jeudi 1er février 2018 à 21h37 - par  Danielle

Bravo pour ces magnifiques photos

lundi 29 janvier 2018 à 11h47

Merci aux documentaristes qui nous restituent des images pittoresques puisqu’il n’y a pas de danger.
On pourrait aussi rendre compte du brouillard quotidien qui donne à la région des aspects fantomatiques.
Bien cordialement,Annie et Christian.

Navigation

Articles de la rubrique

  • Bouzic se mouille !